Posted in Mes maîtres

Mabel Munist

Mabel Munist Posted on 8 juillet 2018

Notre chère Mabel a été une référence humaine pour moi.

Elle a écrit la préface de ma pièce de théâtre “La danse des Astroparticules”, car elle a été témoin de ce chemin de résilience que j’ai fait et que je continue à faire.

J’ai connu Mabel au “Curso internacional de resiliencia” il y a bien d’années de cela, à Buenos Aires, conjointement avec Nestor Suárez Ojeda qui était son époux.

Tous deux, “grandes popes de la resiliencia” comme on dirait en espagnol.

Mabel était médecin pédiatre avec une longue expérience dans la Santé Publique, au sein de la communauté mais aussi dans les organisations internationales comme la PAHO et l’OMS.

Pour la première fois de ma vie, pendant mes études en tant que médecin, j’entendais de la bouche de ces références en résilience, les mots “amour, âme, esprit” et non pas le langage axé sur les “troubles”.

Une révolution du langage et surtout du regard !

Des savoirs commencèrent à se relativiser, des questionnements commencèrent à apparaître et la danse comme moyen créatif pour s’ouvrir à de nouveaux paradigmes.

Des sauts quantiques et des étiquettes qui dansent!

Mabel, qui en plus était écrivaine pour donner témoignage de tous les avancements de la résilience dans la communauté, était une femme d’une grande dignité humaine, porteuse de valeurs universelles, d’une générosité immense et d’un conseil sage.

Sa lucidité, sa sensibilité, son intelligence, combinées avec son sens de l’humour ont font d’elle une femme qui restera toujours un grand modèle pour moi.

Gratitud infinita a Mabel.